L’intérêt grandissant pour le Bitcoin en Afrique depuis 2017
Crédit photo: Cointelegraph

L’intérêt grandissant pour le Bitcoin en Afrique depuis 2017

L’Afrique dépasse le reste du monde en ce qui concerne l’intérêt porté au Bitcoin. D’après des statistiques Google, la plupart des recherches sur cette monnaie viendrait du Nigéria, de l’Afrique du Sud et du Ghana.

Télécharger l’application Kamix pour Android.Icône de tétéchargement sur google play.

Un intérêt Africain supérieur remarquable pour le Bitcoin

D’après les analyses, l’intérêt pour le bitcoin et les autres cryptomonnaies a rapidement augmenté vers la fin de 2017 et le début de 2018.

Apparemment, après la récente hausse de prix du Bitcoin au-dessus de 8.000 USD / bitcoin, certains ont développé beaucoup plus d’intérêt pour la monnaie virtuelle.

Le prix du Bitcoin a dépassé les 10.000 USD pendant les premiers mois de 2018. C’est à peine un mois après l’augmentation jusqu’à 20.000 USD en mi-décembre.  Ainsi, les profits sont vite devenus des pertes et au cours de l’année, l’intérêt pour ce bien « volatile » a dégringolé entre la fin de 2018 et le début de 2019. 

Une tendance persistante malgré « l’hiver des cryptomonnaies »

Autre fait intéressant, il semblerait qu’au moment où les espoirs des investisseurs du monde entier se sont effacés quand les crypto monnaies ont touché le fond en fin 2018, beaucoup d’investisseurs Africains notamment au Nigéria ont continué de trader ces monnaies.

Dans une interview récente, Marius Reitz, informait l’opinion publique que l’Afrique a toujours le même grand intérêt pour les monnaies virtuelles que lorsque leurs prix ont décollé comme jamais auparavant.

C’est une tendance que certains pourraient vouloir rejeter. Alors que d’autres diront « c’est juste une de ces choses », il est crucial de reconnaître que pour un continent comme l’Afrique, les cryptomonnaies sont vues plus ou moins comme un moyen de devenir rapidement riche.  Le fait que les cryptomonnaies permettraient de débloquer le potentiel d’une région et éliminer l’élitisme n’est plus nouveau.

Reitz a déclaré dans la même interview que les investisseurs feraient mieux de ne pas rater ce qui semblerait être la richesse du futur. 

Dans le top 5 des pays les plus demandeurs de Bitcoin, le Nigéria est en tête. L’Afrique du Sud et le Ghana le suivent respectivement en deuxième et troisième positions pendant que les Pays-Bas et St. Helena terminent respectivement quatrième et cinquième.

Télécharger l’application Kamix pour Android.Icône de tétéchargement sur google play.

Source:

https://weetracker.com/2019/05/21/africas-bitcoin-search-is-not-just-leading-but-also-at-an-all-time-high/