Kamix est désormais un Prestataire de Services sur Actifs Numériques (PSAN) enregistré sous le numéro E2021-018 par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), sur avis conforme de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Au terme d’une procédure rigoureuse sur plusieurs mois, le régulateur a notifié sa décision d’enregistrement et mis à jour sa liste blanche des PSAN enregistrés sur son site web conformément aux dispositions de la loi PACTE. 

Qu’est ce que le statut PSAN ?

La loi PACTE a instauré en France le statut de PSAN. Un PSAN doit obligatoirement être enregistré auprès de l’AMF pour pouvoir proposer les services de conservation d’actifs numériques, d’achat vente d’actifs numériques contre des monnaies ayant un cours légal, ou d’échange d’actifs numériques contre d’autres actifs numériques ou l’exploitation d’une plateforme de négociation d’actifs numérique.

Cet enregistrement signifie concrètement que le régulateur a procédé à un certain nombre de vérifications pour s’assurer de l’honorabilité et la compétence des dirigeants, et du respect de la réglementation relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme par le PSAN.

Que signifie ce nouveau statut pour Kamix ?

Depuis le 19 décembre 2020, il est devenu obligatoire d’être enregistré par l’AMF pour fournir des services sur actifs numériques en France. Cet obligation avait entrainé l’arrêt temporaire du service Kamix dans l’attente de cet enregistrement, à la demande du régulateur, entraînant l’indisponibilité du service Kamix au premier semestre 2021 après une croissance rapide en 2020.

Le service Kamix, spécialement conçu pour les diasporas Africaines qui souhaitent réaliser des transferts d’argent vers l’Afrique sans frais de commission grâce aux actifs numériques, est à nouveau disponible. 

Pour quelles destinations en Afrique le service Kamix est-il disponible ?

Grâce aux actifs numériques, le service Kamix permet actuellement aux diasporas Africaines de réaliser des transferts d’argent vers le Cameroun avec possibilité de retrait vers des comptes mobile money. Le service est disponible sur navigateur web, ou via une appli android et une appli iOS régulièrement mises à jour.

Grâce à son réseau de partenaires et son implantation progressive sur le continent Africain, de nouvelles destinations pour les fonds transférés sont en cours d’activation de manière à couvrir progressivement l’ensemble des pays de la zone FCFA ainsi que le Nigéria à l’horizon 2022.